“Pas touche au Venezuela !” à Paris, Bayonne et Toulon

0

Les militants de la campagne Pas touche au Venezuela ! ont terminé l’année 2005 sur une série de trois réunions publiques : dans le 18e arrondissement de Paris, à Bayonne et à Toulon.

La réunion qui s’est tenue dans le 18ème était co-organisée par la section PCF de l’arrondissement et le MJC de Paris. Elle a rassemblé une quarantaine de personnes. Après une projection du film La révolution ne sera pas télévisée, Jérôme Métellus, animateur de Pas touche au Venezuela ! et membre de la section locale du PCF, a fait un exposé sur la situation dans le pays depuis le coup d’Etat d’avril 2002. Encore une fois, le public était jeune, enthousiaste, et le débat très animé – au point de donner du fil à retordre au président de la réunion, Jean-Marc Jacquot, pourtant rompu à ce genre d’exercice.

A Bayonne, les militants de notre campagne avaient répondu à l’invitation de l’association Les Amis de Karl Marx, qui ont réservé un accueil impeccable à nos militants. La réunion s’est déroulée dans un amphithéâtre de l’IUT de Bayonne, a rassemblé plus de trente personnes, et fut une franche réussite. Merci aux Amis de Karl Marx – qui, comme le veut le dicton, sont aussi nos amis !

Enfin, la réunion qui s’est tenue à Toulon était présidée par Pascal Plantevin, membre du PCF et de la CGT. Elle a attiré de nombreux jeunes, dont certains ont proposé d’organiser prochainement des réunions publiques sur le même thème dans les universités de Toulon et d’Aix-en-Provence. Cette réunion nous a également donné l’occasion de faire connaître notre campagne aux 100 000 lecteurs du quotidien communiste La Marseillaise. En effet, deux jours avant la réunion, Greg Oxley a été interviewé par une journaliste du quotidien, Agnès Massei (voir ci-dessous). On remercie Agnès et la rédaction deLa Marseillaise pour cet article, en espérant que les autres grands titres de la presse de gauche suivront cet exemple !

Share.

About Author

Laisser une réponse