L’exploiteur du mois : Bernard Arnault ou l’État au service des milliardaires

0

Bernard Arnault, patron de LVMH, est à la tête d’une fortune s’élevant à 41,5 milliards de dollars. Première fortune de France et onzième mondiale, il possède comme tout milliardaire qui se respecte un superbe yacht de 100m de long. Cependant, il faut bien prendre conscience que nos amis les milliardaires ont des problèmes dont nous ne pouvons même pas soupçonner l’existence, pauvres de nous !

Nanard a effectivement un gros problème pour ses vacances d’été 2017. Son magnifique yacht ne rentre pas dans la baie de Saint-Tropez qui est limitée aux yachts de 80m maximum. En 2016, Nanard n’avait pas de problème. Il pouvait stationner son yacht à Nice mais, nous explique le préfet maritime de la Méditerranée, « pour des raisons de sécurité, suite aux attentats de Nice du 14 juillet 2016, il a été accordé, de manière dérogatoire, une position de mouillage dans le Golfe de Saint-Tropez ».

Nous, de la France d’en bas, nous pouvons comprendre cette problématique car les terroristes ne sont pas du genre à flinguer des travailleurs en terrasse d’un café, dans un concert, devant les stades ou encore ceux qui regardent les feux d’artifice. Bien sûr que non, ils s’en prennent aux milliardaires et millionnaires, et donc il faut que l’État assure leur sécurité avant tout. La ville de Nice étant devenue le nouveau Mossoul, il faut rapatrier Nanard à Saintt Trop’.

Ainsi, pour des raisons de sécurité, l’État dépêche deux plongeurs démineurs de la caserne militaire de Toulon à Saint-Tropez pour trouver un endroit sécurisé afin que Nanard puisse poser son énorme yacht sans défoncer la faune et la flore du littoral.

Ne soyons pas dupes de l’excuse sécuritaire. Voilà plutôt ce qui semble être la réalité : Nanard en a marre de ses vacances à Nice alors que tous ses potes milliardaires sont à St Trop’. Bien sûr il peut faire Nice-St Trop’ (80km à vol d’oiseau) tous les jours en hélicoptère pour les rejoindre, mais il ne peut pas se la péter avec son gros bateau auprès de ses camarades. Au prix du yacht, c’est quand même dommage. Qu’à cela ne tienne, Nanard fait jouer ses relations. Il appelle le préfet et probablement plus haut que lui, pour qu’il se débrouille pour lui trouver une place à Saint-Tropez. Le préfet trouve alors l’excuse sécuritaire de Nice et appelle le Général de Toulon pour trouver une place à Nanard à Saint-Tropez. Le général envoie deux troufions faire le boulot et le tour est joué. Heureusement que l’État s’occupe de nos riches.

Où est le scandale me direz-vous ? Alors que l’on fait la chasse aux fonctionnaires, que les queues se rallongent à Pôle Emploi et dans l’ensemble des services publics, que le budget de l’armée et de la sécurité est à la baisse pour protéger la population, l’État se met au service des milliardaires en se pliant en quatre pour satisfaire leurs caprices d’hommes riches. Non content d’exploiter des milliers de travailleurs pour faire grossir chaque année sa fortune personnelle, il exploite même l’État pour ses lubies capitalistes. La nouvelle noblesse a pris le pouvoir en France, il est peut-être temps d’abolir les privilèges !

Fabien Lecomte, PCF 28

Share.

About Author

Laisser une réponse