Mobilisation des agents des écoles maternelles et élémentaires

A la CGT Affaires scolaires, nous avons dit dès le mois de mai 2012 que nous n’étions pas demandeurs de la réforme des rythmes scolaires, mais que nous étions disponibles pour la négociation sur les revendications des ASEM (agents spécialisés des écoles maternelles), des ATE (agents techniques des écoles élémentaires) et des personnels des cantines titulaires et non-titulaires. Dans l’intérêt du service public et, bien sûr, dans l’intérêt et pour le bien-être des enfants.

Nous avons demandé un report à 2014 des aménagements des rythmes éducatifs (rythmes scolaires) sur Paris. Il faut savoir qu’il y a une méconnaissance complète des métiers cités plus haut, notamment chez les parents d’élèves. Ces professionnels ne sont pas assez respectés – et ils le ressentent – par la communauté