La révolution trahie

12,00

Si l’on considère que l’objet du socialisme est de créer une société sans classes, fondée sur la solidarité et la satisfaction harmonieuse de tous les besoins, il n’y a pas encore, en ce sens fondamental, le moindre socialisme en URSS. Il est vrai que les contradictions de la société soviétique diffèrent profondément, par leur nature, de celles du capitalisme ; elles n’en sont pas moins très âpres. Elles s’expriment par l’inégalité matérielle et culturelle, par la répression, par la formation de groupements politiques, par la lutte des fractions du parti. Le régime policier assourdit et déforme la lutte politique, sans l’éliminer

Catégorie :

Description

Print Friendly, PDF & Email

Si l’on considère que l’objet du socialisme est de créer une société sans classes, fondée sur la solidarité et la satisfaction harmonieuse de tous les besoins, il n’y a pas encore, en ce sens fondamental, le moindre socialisme en URSS. Il est vrai que les contradictions de la société soviétique diffèrent profondément, par leur nature, de celles du capitalisme ; elles n’en sont pas moins très âpres. Elles s’expriment par l’inégalité matérielle et culturelle, par la répression, par la formation de groupements politiques, par la lutte des fractions du parti. Le régime policier assourdit et déforme la lutte politique, sans l’éliminer

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La révolution trahie”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *