URGENCE TEXTE ALTERNATIF : Derniers jours pour signer !

1

Camarades communistes,

Il ne reste plus que quelques jours pour assurer la mise en débat du texte alternatif Pour une politique communiste, en vue du prochain congrès du PCF. Il y donc urgence pour que les membres cotisants du PCF qui y sont favorables nous fassent parvenir leurs signatures !

Le texte de la direction du PCF, intitulé Le temps du commun, ne répond absolument pas aux besoins de la lutte contre le capitalisme. C’est un texte brumeux, rempli de sentiments  « sympathiques » et de phrases creuses, qui nous invite à « repenser » la société actuelle, comme si ceux qui avaient « pensé » la société jusqu’à présent avaient tout simplement manqué d’imagination. Il ne présente aucun programme concret sur les problèmes fondamentaux de notre époque. Sur l’Union Européenne, par exemple, il suggère une révision des « missions » de la Banque Centrale Européenne. On ne sait pas à qui cette suggestion s’adresse. Aux dirigeants européens, peut-être ? A « l’opinion publique » ? Quoi qu’il en soit, les dirigeants du PCF devraient savoir que les travailleurs d’Europe n’ont aucune prise sur cette institution réactionnaire, qui organise l’austérité et exige la destruction de leurs droits sociaux.

Le temps du commun ne remet pas en cause la propriété capitaliste des banques et des moyens de production. Les prises de position des députés communistes en faveur de l’Etat d’urgence et d’une intensification de la guerre au Moyen-Orient sont passées sous silence. Les rapports entre le PCF et le PS de Valls, Macron et Hollande ne sont pas traités, laissant la porte ouverte à de nouvelles compromissions désastreuses. Concernant le parti lui-même, le texte ne remet nullement en cause les graves carences démocratiques qui caractérisent sa vie interne, dont notamment l’« élection » en trompe-l’œil de ses instances dirigeantes. Comme nous l’expliquons dans notre texte alternatif, la composition du Conseil National, concoctée par la direction selon ses propres critères, est communiquée aux délégués à peine 24 heures avant un scrutin par lequel il est impossible de voter contre ! De cette façon et quoiqu’il arrive, le CN est élu à 100 % !

Le texte alternatif Pour une politique communiste part d’une analyse de classe de la société française. Il examine brièvement mais concrètement la situation en France et dans l’Union Européenne. Il tire les enseignements de l’acharnement de l’UE contre la Grèce. Il traite la question du programme du parti, et notamment la nécessité de mesures décisives contre la propriété privée des grands groupes bancaires, industriels et commerciaux. Il propose des orientations pour renforcer le parti sur le plan organisationnel, ainsi que dans son fonctionnement démocratique interne. Le problème des alliances électorales est abordé. Enfin, le texte prend clairement position contre l’État d’urgence et souligne l’importance de la lutte contre la guerre impérialiste.

Le durcissement considérable des conditions imposées aux textes alternatifs et la mobilisation de l’appareil du parti pour empêcher leur validation font que nous avons encore besoin de signatures pour assurer la mise en débat de notre document (voir notre article Texte alternatif : la course d’obstacles). Nous en appelons aux communistes qui y sont favorables, pour qu’ils y apportent leur signature dans les plus brefs délais.

Pour ce faire, il suffit d’être un membre cotisant du PCF et de signaler sa signature en écrivant à texte.alternatif@gmail.com, ou alors signer le texte via le site change.org. Voici le lien : https://www.change.org/p/greg-oxley-pour-une-politique-communiste-texte-alternatif-pcf

Fraternellement,

Greg Oxley, PCF Paris 10

Share.

About Author

Un commentaire

Laisser une réponse