Christophe de Margerie : L’exploiteur du Mois

1

Parfois, il y a des injustices sur lesquelles nous pouvons agir. Par exemple, il aurait été injuste que Monsieur Christophe de Margerie n’ait pas, à son glorieux palmarès, le titre d’exploiteur du mois.

Or ce dernier venant de mourir, nous lui accordons cette décoration à titre posthume pour l’ensemble de son œuvre. Comme au gouvernement et à la fédération chimie de la CFDT, nous pleurons tous ce grand « capitaine d’industrie », plus qu’un ami, un frère…

Les plus grands exploiteurs ont tous un même point commun : ils ont tous un salaire mirobolant qui dépasse de plus de 100 fois le salaire de celui qui est exploité.

Ainsi, Mr de Margerie ne dérogeait pas à cette règle puisqu’il avait un salaire annuel de 3,5 millions d’euros. Il faut comprendre que, pour ceux qui ne le reconnaissent toujours pas, il avait un travail épuisant et très dur puisqu’il n’était ni mineur ni ouvrier mais bien PDG d’une petite PME familiale : Total. Une petite entreprise présente dans 130 pays, employant 100 000 personnes et possédant 200 sites de raffinage et 15 500 stations services. Total qui est également la première entreprise française avec des bénéfices de 12,4 milliards d’euros pour 200 milliards de chiffre d’affaire, mais aussi deuxième entreprise de par sa capitalisation boursière. Une entreprise qui a aussi la particularité de ne payer quasiment pas d’impôts étant donné que « les activités locales de Total sont déficitaires », malgré une hausse de leur chiffre d’affaire de 16%…  Qui aurait cru que le travail à haut risque de PDG d’une multinationale aurait pu engendrer des accidents de travail ?

A la décharge de Mr de Margerie, il s’est vraiment hissé à la tête de ce fleuron industriel grâce à la force de sa volonté et de son intelligence.

Même s’il n’est pas parti de rien. Car du côté de sa mère, Colette Taittinger, on trouve entre autres les hôtels de luxe Crillon, Lutetia,… des chaînes d’hôtels (Première Classe, Kyriad, Campanile), des produits de luxe (Bacarrat, Annick Gouttal) et bien entendu la maison de champagne Taittinger. Côté paternel, on ne trouve que des ambassadeurs et des dirigeants d’entreprise. Bref, Mr de Margerie est un vrai fils de prolétaires !

C’était pourtant un homme avec un cœur sur la main avec ses ouvriers.

Sous sa présidence, il n’a fermé que le site Dunkerque (370 emplois), Petroplus en Seine-Maritime (130 emplois), en Moselle (210 emplois) et il était prévu de supprimer 700 postes dans l’administration d’ici 2017, mais ça c’était avant ce tragique accident… Ainsi notre bonhomme avait aussi beaucoup d’humour: « La France n’est pas considérée comme un pays où l’on peut investir sans risque. On lui reproche son instabilité fiscale, ses rigidités sociales… Qui aurait envie de s’implanter dans un pays où l’on invente des lois interdisant de fermer des sites ou de quitter le territoire national » !

Le meilleur de notre personnage repose essentiellement dans ses qualités humaines et morales à toute épreuve. Ainsi on le retrouve dans une première affaire, au Gabon, où il est réclamé 805 millions d’euros à Total, suite à un audit sur un redressement fiscal. La deuxième affaire est encore plus juteuse car Mr Total, en accord avec la junte militaire birmane, s’est rendu coupable de travail forcé : les habitants était réquisitionnés par l’entreprise pour porter des charges et creuser des tranchées (sans rétribution évidemment). En 2006, le PDG a également passé 24h en garde à vue, suite à une enquête sur une commission occulte tournant autour de la guerre en Irak et du projet « pétrole contre nourriture ».

On peut enfin se poser la question de savoir ce que faisait le PDG de  Total en Russie. L’Europe et les Etats-Unis annoncent des sanctions contre Moscou. Pourtant, selon le premier ministre russe, D. Medvedev, notre PDG était venu faire des investissements étrangers dans son pays. On voit alors effectivement à quel point les sanctions économiques pèsent sur la Russie…

Share.

About Author

Un commentaire

  1. Un peu d’humour noire ça fait du bien, ça tranche avec les apologistes sans vergogne d’un membre de leur caste et classe!!
    Merci pour cet article rafraichissant!!
    Fraternellement
    ROCH

Laisser une réponse